Constat -chanson

Publié le Catégorisé comme chansons à écouter Étiqueté
Mur

Si l’on vient à me demander, c’est souvent, « d’où je suis ? » , « d’où je viens ? » voilà une question embarrassante à laquelle je peine à répondre. Constat. Je vois bien des racines, vite éloignées, les « quatre coins de la France », puis plus loin peut-être, mais aucun lieu dont je puisse dire, c’est « chez moi » où je « retourne me ressourcer ».

C’est parfois troublant mais au final donne aussi une forme de liberté… « Voyageur, fin de race, locataire ». Tel est mon sort. Se savoir voué à l’oubli bientôt enseigne l’humilité.

La chanson

Le texte

Je n'ai pas de pays où je puisse rentrer
Pas de village où je dirais, c'est ici, c'est chez moi !
C'est là que j'ai grandi, je n'ai pas d'autrefois
Qui tienne autrement qu'en des songes dispersés

Je n'ai pas de maison où je puisse rentrer
Pas de mère pour m'attendre auprès d'un vieux foyer
Pas de chambre où je saurais me réfugier
Pas de lit d'enfant où je me souviendrais

Voyageur, fin de race, locataire
J'habite une langue, je suis vacataire
Fugueur, étranger, je m'échappe, je passe
J'efface avec soin, chacune des traces

Je n'ai pas d'héritage que je puisse transmettre
Pas d'enfant que j'aurais ici à reconnaître
Quelques amours perdues autour de la planète
Des étoiles filantes, la tendresse d'une bête

Je n'ai pas de richesse que ma liberté
Ce vertige du matin quand je dois explorer
Quelque nouveau chemin, une route, un sentier
Pour m'en aller quérir le sel de l'amitié

Pour l’ivresse d'une chanson, le rire d'un torrent
La guitare amicale et tes grands yeux d'enfant
Je n'ai pas de pays où je puisse rentrer
Si j'appartiens au monde, je suis ta vérité

Dans ce présent intense où brûle un feu immense
Ma joie se contente du calme de ton sourire
Tu m'offres un peu de thé, mais déjà je pense 
Qu'approche l'heure où je devrai partir


une rose au jardin

d’autres chansons

Vincent Breton

Par Vincent Breton

Vincent Breton auteur ou écriveur de ce blogue, a exercé différentes fonctions au sein de l'école publique française. Il publie également de la fiction, de la poésie ou partage même des chansons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *